•  

    Formations au CoaguChek® INRange

     

La formation, le suivi et le contrôle des connaissances théoriques et pratiques des patients doivent être assurés par :

  • un service de chirurgie cardiaque ou de cardiologie.
  • Clinique des Anticoagulants (CAC),
  • Soins de Suite et de Réadaptation (SSR),
  • ou Centre de Rééducation Cardiovasculaire (CRCV).

La liste de ces centres de formations est disponible ici.

Cette formation initiale comprend :

  • Une formation théorique aux traitements AVK et à la tenue du carnet de suivi.
  • Une formation pratique à l’autopiqûre (notamment sur le prélèvement), et à l’utilisation du dispositif d’automesure.

La validation de vos connaissances théoriques et pratiques, réalisée par le service ou par la structure d’encadrement à l’automesure de l’INR à l’issue de la formation, est un pré-requis à la délivrance de votre de CoaguChek®

La prescription de votre CoaguChek® INRange est alors assurée par un médecin spécialiste en chirurgie cardiaque ou en cardiologie d'un établissement hospitalier public ou privé.

parcours_patient_3

Dans le cadre de leur suivi, les patients qui en éprouvent le besoin peuvent recourir à une structure d'encadrement à l'automesure de l'INR pour bénéficier d'une formation complémentaire à leur formation initiale.

Supports disponibles :

flyer_patients_inrange

Flyer Patient

 

mode_emploi_abrege_inrange

Mode d'emploi abrégé

manuel_operateur_inrange

Manuel opérateur

Prérequis

  • Lecteur Coaguchek INRange
  • Cable USB type A/ micro-USB (inclus dans la boite du lecteur)
  • Jeu de 4 piles AAA
  • Ordinateur PC ou Mac
  • Le fichier de firmware téléchargé.

 

INRange-prerequis

Aujourd’hui, nombreux sont les centres qui assurent des formations à l’utilisation du système CoaguChek® INRange. Cette formation vous permettra de vous exercer à l’automesure de l’INR, mais également à obtenir des informations importantes relatives au traitement par AVK. Conformément aux recommandations françaises, l’attestation de formation délivrée par un centre de formation permet d’être présentée à un médecin spécialiste en chirurgie cardiaque ou en cardiologie d’un établissement hospitalier public ou privé en vue d’une délivrance d’une prescription initiale de CoaguChek INRange en vue d’une prise en charge du dispositif chez un patient porteur d’une valve mécanique cardiaque ou des enfants traités par AVK.

Pour l’inscription et tout complément d’information relatif à la formation, veuillez-vous adresser directement à l’un des centres.

Quelle est la fréquence de test recommandée ?

Pour les adultes2 :

A l’initiation du traitement par AVK :

Un INR en laboratoire d’analyses de biologie médicale et un INR par automesure réalisés de façon concomitante (prélèvements à intervalle < 3 heures), pour évaluer la concordance des deux mesures.

Puis au moins 1 INR par automesure / semaine jusqu’à stabilisation de l’INR.

En période d’INR stabilisé dans la zone-cible :

Un INR par automesure toutes les deux semaines.

Un contrôle par le lecteur pourra être réalisé 48 heures après chaque changement de posologie, après un événement susceptible de modifier l’INR ou sur des signes évocateurs d’un mauvais ajustement.

Tous les six mois :

Un INR en laboratoire d’analyses de biologie médicale et un INR par automesure sont réalisés de façon concomitante pour réévaluer la concordance des deux mesures.

Pour les enfants2 :

Les rythmes de mesure de l’INR, pour les patients chez qui est initié un traitement par AVK, sont les suivants :

De l’initiation du traitement jusqu’à la fin de la 1re semaine de traitement :

INR par automesure une fois tous les deux jours. L’automesure sera associée durant cette période à un contrôle de l’INR, si nécessaire, en laboratoire d’analyse médicale.

Du premier jour de la 2e semaine de traitement jusqu’à la fin de la 12e semaine de traitement :

INR par automesure une fois par semaine puis une fois toutes les deux semaines dès que la stabilité dans la zone thérapeutique est jugée suffisante par le cardiopédiatre. L’automesure sera associée durant cette période à un contrôle de l’INR, si nécessaire, en laboratoire d’analyse médicale.

A partir de la 13e semaine de traitement :

INR par automesure une fois toutes les deux semaines. L’automesure sera associée à un contrôle de l’INR une fois tous les 6 mois en laboratoire d’analyse médicale. 

Que faire en cas de résultats différents entre mon CoaguChek® INRange et le résultat rendu en laboratoire?

En raison des différents réactifs de mesure d’INR utilisés en laboratoire de biologie médicale, des différences de résultats d’INR peuvent exister d’un laboratoire de biologie médicale à l’autre.

De même, si votre INR CoaguChek® est situé en dehors de votre zone thérapeutique cible, et en particulier s’il est ≤ 1,8 (zone à risque de thrombose) ou ≥ 5 (zone à risque d’hémorragie), il est conseillé de recontrôler l’INR en laboratoire de biologie médicale, puis contacter votre médecin traitant ou le centre de formation ou le support Roche Diagnostics France. Une comparaison entre deux INR (celui au CoaguChek® et celui en laboratoire par exemple) est possible si le délai entre le prélèvement veineux et l’autopiqûre (ou l’inverse) est inférieur à 3 heures.

Combien de mesure est-ce que je peux enregistrer sur le CoaguChek® INRange ?

400 mesures peuvent être enregistrées dans le lecteur. Au-delà de ce chiffre, la première valeur sera écrasée. 600 mesures maximum pourront être réalisées avec le CoaguChek® INRange.

Est-ce que la valeur de l’INR peut être affectée par certains médicaments ?

Certains médicaments ont effet qui augmente ou diminue l'activité anticoagulante des anti-vitamines K. Dans tous les cas, vérifier la notice du médicament au paragraphe "interactions, effets secondaires, utilisation prévue, contre-indications, notes spéciales" pour voir si des interactions avec des anticoagulants oraux sont indiquées. En cas de doute, contactez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

Que signifie une valeur d’INR à 1, 2 ou 3 ?

Une personne qui ne prend pas d'anticoagulants oraux a normalement une valeur INR de 1. 

Un INR de 2 signifie que la coagulation du sang prend deux fois plus de temps, et donc avec un INR de 3, la coagulation prend trois fois plus de temps.

Existe-t-il des limites analytiques ou des interférences connues(1) ?

Les substances suivantes ont été testées sur des échantillons surchargés in vitro ou des échantillons de sang natif. Aucune incidence significative sur le résultat du test n'a été observée : 

  • Bilirubine jusqu'à 513 μmol/L (30 mg/dL)
  • Hémolyse jusqu'à 0.62 mmol/L (1000 mg/dL)
  • Triglycérides jusqu'à 5.7 mmol/L (500 mg/dL)
  • Hématocrite entre 25 % et 55 % 

Remarque: Les échantillons de patients sous sulfate de protamine ne peuvent pas être testés avec ce système. 

L’action des anticoagulants oraux (coumariniques) peut être augmentée ou diminuée en cas de polymédication (antibiotiques, et médicaments en vente libre comme les analgésiques, antirhumatismaux, antigrippaux, etc.). Le taux de prothrombine (INR) peut alors augmenter ou diminuer en conséquence. Lors de prise concomitante d'autres médicaments, il est recommandé de contrôler plus fréquemment l’INR et d’ajuster la posologie de l’anticoagulant. 

Les anticorps dirigés contre le domaine I de la β2‑glycoprotéine I, aussi dénommés antiphospholipides (APL) ou anticoagulants lupiques (LA) peuvent augmenter le temps de Quick. Les anticoagulants autres que les anti‑vitamine K inhibiteurs directs de la thrombine, inhibiteurs directs du facteur Xa, par ex.) peuvent également augmenter le  temps de Quick. Chez les patients concernés, les résultats obtenus avec les appareils CoaguChek INRange ou CoaguChek XS ne doivent pas être la base de décisions médicales. 

Les valeurs de TP inattendues doivent toujours être élucidées par des tests complémentaires. En dépit de la standardisation INR, les valeurs de PT obtenues peuvent différer de celles obtenues sur d'autres systèmes d'analyse.

Quelles sont les causes d'erreur possibles (1,4) ?

Le lecteur CoaguChek® INRange contrôle continuellement les éventuelles conditions de mesure inattendues ou indésirables. Des alertes d'erreur s'affichent à l'écran de façon à attirer votre attention en cas de problèmes. Lisez l'alerte et suivez les solutions proposées. En cas de problème pendant la mesure, consultez le manuel d'utilisation du CoaguChek® INRange et/ou la notice des bandelettes.